logo
lOGOC


FNDP

Développement - Le Foyer Notre-Dame de Paix

1957

Le home est inauguré le 27 mai par, Monseigneur HIMMER, Evêque de Tournai.
Il pouvait accueillir 80 personnes agées.
Peu à peu, le nombre de pensionnaires augmente: ils seront 120 à être hébergés au home au début des années 60.

On remarque, sur la gauche de la photo, la présence de Mr André THIERRY, Doyen de DOUR, et sur la droite celle de Mr le Curé ESTIEVENART, dernier curé d'Audregnies.

Bien sûr, les conditions d'hébergement étaient tout à fait différentes des conditions actuelles. Mais les religieuses se dévouaient jour et nuit pour que la vie des pensionnaires soit la plus agréable possible. Peu à peu, il fallut engager du personnel pour aider les soeurs dans leurs tâches quotidiennes, et c'est ainsi que le Foyer Notre-Dame de Paix devint le premier employeur de la région.


1970

Le home et ses installations subissent le poids des ans, tandis que de nouvelles dispositions légales en matière de sécurité et de protection incendie sont rendues applicables suite à l'incendie du magasin L'innovation à Bruxelles. Le home ne répond plus aux normes et les transformations à effectuer sont pratiquement impossibles.
Fermer, disparaître... ou reconstruire !
Tel est le dilemme qui se pose au Conseil d'Administration de l'A.S.B.L., et c'est le 19 novembre 1972 que la décision est prise d'entreprendre la construction d'un nouveau bâtiment.
Des travaux conservatoires seront néanmoins exécutés dans l'ancien bâtiment pour assurer la sécurité en attendant le transfert des pensionnaires dans la nouvelle maison de repos.
Il faudra près de 10 ans de tracasseries en tout genre pour que le chantier débute enfin le 1er septembre 1981, et le soutien de nombreuses personnes pour celà. Citons notamment les bourgmestres successifs de Quiévrain, Mrs TROMONT et COULON , ainsi que Monsieur Robert URBAIN, Ministre de la Santé - Bourgmestre de Boussu, qui, lors de visites au home, avait pleinement perçu combien était grande la pauvreté et lourd l'inconfort des pensionnaires et des religieuses.


1988


C'est ainsi que le Jour J arriva: le 10 juillet 1987, familles, personnel et habitants d'Audregnies étaient présents pour déménager les pensionnaires dans leur nouvelle maison d'accueil.
Viendront ensuite la démolition des anciens bâtiments, sous l'oeil nostalgique des religieuses et des habitants du village, qui voyaient ainsi s'effacer une page de leur histoire ... ancienne!


Et enfin, c'est le 11 juin 1988 que Monsieur le Ministre URBAIN et son épouse inauguraient officiellement les nouveaux bâtiments du Foyer Notre-Dame de Paix, en présence des membres de l'A.S.B.L et de nombreuses religieuses de la Congrégation des Soeurs Servantes de l'Enfant Jésus venues tout spécialement de ZAGREB.

Une nouvelle page de l'histoire du Foyer Notre-Dame de Paix débutait ...


1998

Les besoins des personnes agées se font de plus en plus pressants dans notre région; une extension de 24 lits est sollicitée de même qu'une Résidence Service de 10 appartements, qui sont inaugurés le 12 décembre 1998 par Monsieur Willy TAMINIAUX, Ministre de la Santé en Région Wallone.


1999

Grâce à la construction d'une nouvelle aile de 2 étages, la capacité des chambres est limitée à deux lits, et ce afin d'humaniser davantage les séjours des résidents

Dès lors, en janvier 2000, outre la Résidence Service de 10 appartements, le Foyer Notre-Dame de Paix pouvait accueillir 144 pensionnaires, répartis comme suit (en 6 unités de soins):

  • 97 personnes en Maison de Repos et de Soins (MRS)
  • 47 personnes en Maison de Repos (MR)

Outre les infrastructures classiques d'accueil, les pensionnaires bénéficient également de la présence dans les installations d'une grande salle d'ergothérapie (inaugurée en 1996 et baptisée Salle Emilie Urbain, en l'honneur de la généreuse bienfaitrice), d'une salle des fêtes au sous-sol de la résidence, ainsi que d'une salle de détente ( avec billard, grand écran TV, kicker, ...), pour pallier aux caprices de la météo. Le tout dans un superbe parc parsemé de fleurs et invitant à la promenade.


Situation actuelle - 2013 - Nouvelle extension aux bâtiments

Les travaux de cette extension ont débuté en octobre 2010, pour s'achever fin 2012. L'inauguration offcielle s'est déroulée le 15 juin 2013, en présence des autorités. La capacité du Foyer n'a cependant pas évolué (toujours 144 résidents), mais l'accueil est désormais répartis de la manière suivante:

  • 70 chambres individuelles
  • 37 chambres à deux lits
Tout celà a été réalisé dans le but d'améliorer encore le bien être de nos pensionnaires et résidents !


Retour à la Page d'accueil